Nos bureaux sont fermés du lundi 24 décembre au mercredi 2 janvier.           
 

Visa regroupement familial: parfois, la date d’enregistrement compte


Copyright: Xander Stockmans

Dans certaines situations, le droit à demander un visa regroupement familial est limité dans le temps. Cela concerne notamment les :

- réfugiés,

- mineurs non accompagnés,

- enfants belges dont un parent est étranger.

Enregistrer la demande de visa tardivement peut donc, dans ces cas-là, avoir des conséquences irréversibles. Et c’est là tout le problème...

Dossiers complets ?

Pour faire enregistrer leur demande de visa, les personnes doivent fournir trois documents :

- formulaire de demande complété et accompagné d’une photo récente,

- preuve de paiement de la redevance,

- passeport valable ou document de voyage.

Pourtant, certains consulats et ambassades attendaient que les personnes apportent d’autres documents pour enregistrer la demande. Un certificat médical ou un acte de mariage par exemple.

Conséquences graves

Les démarches pour obtenir ces documents étant souvent longues, la demande de visa était enregistrée trop tard.

L’Office des étrangers refusait donc d’accorder le visa. Avec de graves conséquences : les personnes vivant en Belgique ne pouvaient plus faire venir leur famille.

Enregistrement plus rapide

Elles doivent pourtant conserver ce droit si leur famille à l’étranger a entamé les démarches à temps. Le Médiateur fédéral avait donc demandé que les consulats et ambassades s’organisent autrement.

C’est désormais chose faite : les consulats et ambassades ont reçu de nouvelles instructions. Les documents qui complètent la demande de visa pourront être fournis après l’enregistrement.

Toutes les informations concernant le regroupement familial sur le site de l'Office des étrangers.

publié le: 15/02/2016